PLAYLIST #19 Bagarre

Un groupe qui se fait connaitre depuis quelques temps maintenant avec leur musique si particulière c’est Bagarre. Ils ont gentiment accepté de nous livrer une playlist de choix rien que pour nous. Après ça ne me dites pas que vous n’avez pas dansé.

© Raphael Neal
© Raphael Neal

EGYPTIAN LOVER – I CRY (NIGHT AFTER NIGHT)

Un solo de guitare sérieux ?

DIVINE – SHAKE IT UP

On aurait kiffé être son backing band!

MOTÖRHEAD – R.A.M.O.N.E.S.

Expresso double dose hommage qui réchauffe, Live fast die old.

EARL SWEATSHIRT – EARL

Déjà classique, toujours flippant…

MIGHTY MARK – GIRLS (FT TT THE ARTIST)

Ne bougez surtout pas!

DJ SPINN/DJ RASHAD – SHE TURNT UP

Encore un hommage: live fast die young – à 160 bpm.

JAMES CHANCE – CONTORT YOURSELF.

Celui là par contre n’est pas encore mort…

2015 en musique

Comme chaque année j’aime bien faire un bilan de l’année écoulé. A t-elle été riche en coups de cœur musicaux ? Cette année j’ai choisi de mettre en albums qui m’ont accompagné partout en  2015.

© IAMJUSTEEN
© IAMJUSTEEN

The Shoes – Chemicals | Véritable coup de cœur de cette année, on attendait le  retour des deux rémois depuis 2011 et leur album Crack My Bones. On retrouve la voix d’Esser qui était aussi présent sur Wastin’ Time ou encore Stay The Same, mais le duo a fait appel aussi à de nouvelles collaborations comme Blaine Harrison du groupe Mystery Jets, le duo Franco anglais Postaal, Sage, Petite Noir et même Thomas Azier…S’ajoute à cet album un tout nouveau live qui ne laisse pas indifférent. Ma chanson préférée de l’album : Vortex Of Love

The Deal Weather – Dodge & Burn | S’il y a un autre groupe qui était particulièrement attendu en 2015 c’est bien celui ci. Ils faut dire que leur album précédent était sorti. C’était difficile de réunir les quatre membres, chacun ayant un emploi du temps assez chargés avec leurs groupes respectifs. Ils reviennent donc avec un quatrième album bien énervé. Amateur des riffs bien crades et de la voix enragée de la jolie Alison Mosshart seront comblés malgré l’absence de tournée. Ma chanson préférée de l’album : Open Up

The Libertines – Anthems For Doomed Youth | La première fois que j’ai entendu cet album je n’y croyais pas. Qui aurait cru que ce groupe d’Angleterre que tout le monde croyait fini allait sortir un album cette année. On s’était habitué a voir d’un côté Carl Barat avec les Jackals et Pete Doherty avec les Babyshambles. Les rares fois où on les revoyait ensemble c’était sur scène. Mais c’est d’une réconciliation qu’est né cet album été enregistré en Thaïlande. C’est l’instabilité de ce groupe et de celle des deux leader qui fait que l’album est beau. Ma chanson préférée de l’album : Dead For Love

Foals – What Went Down | 2015 marque aussi le retour de Foals avec leur quatrième album intitulé What Went Down. Produit par James Ford de Simian Mobile Disco et enregistré en France ce nouvel opus te fait passer d’une émotion à l’autre en quelques secondes. C’est désormais un peu la marque de fabrique du groupe. Ma chanson préférée de l’album : Mountain At My Gates

Rone – Creatures | Partir en voyage sans décoller de son canapé impossible me direz vous? C’est pourtant l’impression qu’on a avec ce nouvel album du français Erwan Castex alias Rone. On ne se lasse pas de son univers si particulier, sa musique à laquelle il mêle le dessin et qui fait que cet album est une véritable oeuvre d’art. De nombreuses collaborations inattendues y sont présentes je vous laisse les découvrir. Ma chanson préférée de l’album : Sing Song

Je vous laisse découvrir ces albums si ce n’est pas déjà fait ou les redécouvrir pour bien commencer cette nouvelle année. 2016 j’espère sera riche en musique.

I’m back !

Presque un an que je n’avais pas écrit ici. La motivation n’étant plus vraiment au rendez-vous et les études ont fait que j’ai abandonné et je dirai même oublié l’existence de ce blog. Une nouvelle année pointe le bout de son nez et l’envie de recommencer à l’alimenter est de nouveau présente. Beaucoup de choses ce sont passées en un an. Au début j’ai donc eu l’idée de faire un article qui résumerait un peu cette année mais au bout du compte je me suis dit que 2015 n’en valait pas trop la peine. Bref nouveau design, qui d’ailleurs j’espère vous plaît, nouveau départ qui je l’espère rendra belle cette nouvelle année. Le principe du blog ne change pas vraiment, je ne pense pas écrire autant qu’avant mais je vais quand même essayer de ne pas laisser s’écouler un an à nouveau sans parler de musique, de cinéma et de beaucoup d’autres choses qui continuent de me passionner. J’ai aussi des idées et des projets que j’aimerais concrétiser. Pour l’instant ils sont bien au chaud dans un coin de ma tête et attendent bien sagement de voir la lumière du jour

En attendant je vous souhaite à tous une belle et heureuse année, qu’elle vous apporte santé, bonheur, amour toutes ces choses que nos petits cœurs réclament au quotidien.

Signature

10 reprises qui ne font pas saigner mes oreilles

© IAMJUSTEEN
© IAMJUSTEEN

Je dois vous avouer une chose, pour moi reprendre une chanson c’est marcher sur des œufs. La plupart du temps je suis souvent déçue quand j’écoute une reprise. Mais j’ai quand même trouvé des reprises qui sont la douceur pour mes petites oreilles et j’ai donc décidé de les partager avec vous. Certaines sont plus connues que d’autres, certaines j’espère vont vous surprendre et que quand vous les entendrez vous vous direz : Tiens je ne savais pas que c’était une reprise. Voilà donc les dix reprises que j’ai choisi.

  • Cher – Bang Bang (My Baby Shot me Down) par Nancy Sinatra 
  • Dolly Parton – Jolene par The White Stripes 
  • Lio – Amoureux Solitaires par Etienne Daho 
  • Eurythmics – Sweet Dreams (Are Made of This) par Marilyn Manson
  • The Korgis – Everybody’s Gotta Learn Sometimes  par Beck
  • Alan Lomax – The House Of The Rising Sun par The Animals
  • Nirvana – Smells Like Teen Spirit par Patti Smith
  • Nine Inch Nails – Hurt par Johnny Cash
  • David Bowie – The Man Who Sold The World par Nirvana
  • Iggy Pop – The Passenger par Alison Mosshart & The Forest Rangers

Playlist Anti Saint Valentin

© DR
© DR

Pour vous mesdemoiselles, qui resterez, en ce jour de Saint Valentin, dans votre lit à regarder des séries avec un pot de glace  et pour vous messieurs qui serez sûrement dans un bar avec d’autres amis célibataires histoire de ne pas penser à la soirée romantique que vous auriez pu avoir. Au diable les clichés débiles du célibataire pendant cette fête, Puisque qu’aucun homme ou qu’aucune femme n’a encore comblé votre cœur en cette année 2015, j’ai préparé pour vous une playlist ANTI SAINT VALENTIN. Parce qu’après tout, ce n’est qu’une fête commerciale et on a pas besoin de ça pour s’aimer, mais puisqu’il faut s’aimer, aimons nous en musique.

SND.PE VOL. 4 Melodic Mechanism – Interview de Tekilatex

A l’occasion de la sortie de la nouvelle compilation de Sound Pellegrino, Teki Latex, que l’on peut qualifier comme le patron du label à gentiment accepté de répondre à quelques questions. Dans ce nouvel opus, on pourra retrouver des artistes comme Matthias Zimmerman, Chilly Gonzales, Joe Howe, DJ Orgasmic ainsi que pleins d’autres noms.

© DR
© DR

Tu as sorti le 19 janvier une nouvelle compilation sur Sound Pellegrino, peux-tu nous raconter un peu l’histoire de ce label dont tu es un des fondateurs ?

Sound Pellegrino a commencé comme un sous-label d’Institubes dédié à la musique de club pour que l’on puisse sortir des morceaux pour alimenter nos DJ sets et ceux des DJs du monde entier régulièrement en optant pour le tout-digital afin de réduire le temps entre la création des morceaux et leur sortie. A peu près chaque sortie était signée par un artiste différent. Aujourd’hui on sort aussi du vinyle et deux compilations par an (l’une en été et l’autre en hiver), le label est plus établi, nous avons un genre de « roster » plus défini avec un noyau dur d’artistes que nous développons au fil des sorties. La couleur musicale est futuriste, club, transversale.

Cette compilation, qu’a t-elle de différent/nouveau par rapport aux trois précédentes ?

Les thèmes des deux premières compils SND.PE (un tour d’Europe pour la première, les collaborations pour la seconde) étaient plus contextuels que musicaux. La compilation SND.PE VOL.03 se focalisait un peu sur le coté percussion de la musique qu’on aime, le volume 4 s’intéresse à la mélodie, les deux sont complémentaires.

Comment tu t’y es pris pour sélectionner les artistes qui figurent sur cette nouvelle compilation ?

Nous avons essayé de nous réconcilier avec la mélodie dans la musique électronique en sélectionnant des morceaux où la mélodie n’est pas synonyme de « dictature des sentiments » ou de « grandiloquence Emo m’as-tu vu » mais plutôt de spontanéité, de pureté, de simplicité, d’efficacité non-surjouée.

Tu as été le parrain du BPM Contest 2014. Quelle expérience tu en as tiré ?

Ça m’a permis d’aller à la rencontre du public, et des candidats, plein de jeunes producteurs talentueux et passionnés qui se bougent dans plein de villes de France, ça m’a permis de transmettre ma relative expérience.

TTC, Institubes, Sound Pellegrino, Overdrive Infinity, quel est le prochain projet de Tekil Latex ?

Là mon projet c’est de me concentrer sur ceux qui sont déjà en cours, et aussi de me passer du temps à affiner mes DJ sets, j’ai vraiment envie et besoin de prouver quelque chose avec ça, j’ai envie d’être reconnu comme un DJ qui compte, que ce soit niveau des sélections, de la technique ou de la capacité à faire danser les gens. C’est ma priorité.

Ton coup de cœur musical du moment ?

Les maxis de Dreams chez Trax Couture et Fang Lillies chez Signal Life. Si c’est pas encore sorti ça sortira bientôt. Et les démos des prochains maxis de Doline et Koyote sur Sound Pellegrino.

Merci à Teki d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. Je vous laisse vous faire un avis sur cette compilation, le lien pour l’écouter est juste en dessous.

PLAYLIST #18 Jen Onesailor

© IAMJUSTEEN
© IAMJUSTEEN

Grande participante du BPM Contest 2014 que j’ai eu la chance de voir cet été à Lyon, Jen Onesailor a gentiment accepté de nous livrer sa superbe playlist qui est déjà la dix-huitième du blog.

SHINICHI OSAWA – SINGAPORE SWING Ft PAUL CHAMBERS

Mon chouchou japonais, l’album The One est une vraie réussite electro/rock

ARNAUD REBOTINI – 777

Le dancefloor sans laptop groovy et techno =Sensei

VITALIC – NO FUN

Ma révélation électronique, c’est l’époque ou tu passais encore à la fnac pour écouter les nouveautés

BOYS NOIZE – FRAU Ft I-ROBOT

Indémodable et efficace

RONI GRIFFITH – LOVE THE DRUG

Pour le synthe mytique de la HI-NRJ tellement jouissif

Quoi de neuf dans le rap féminin #2

Tu as aimé cet article ou je te parlais de Reverie, Gavlyn et Oh Blimey, mais tu en veux encore, tu as encore faim de rap féminin ? Alors ce deuxième volume devrait pouvoir combler ton appétit et de renflouer ton iPod pendant un petit moment. Voici donc trois nanas qui arrivent à te mettre K.O rien qu’avec les mots.

Awkwafina

© DR
© DR

De son vrai nom Nora Lum est une jeune rappeuse originaire de New York. Ce que j’aime chez elle c’est la dérision dans ses chansons et son humour ce qui ne l’empêche pas d’être une artiste engagée. Elle a sorti son premier album Yellow Ranger en 2014 et commence tout juste à se faire une place dans le monde du rap. Awkwafina, note bien ce nom car dans pas longtemps elle ne passera plus inaperçu.

Dominique Young Unique

© DR
© DR

Découverte dans Tracks (merci à cette émission d’exister), cette rappeuse nous vient de Floride. Elle est connue essentiellement grâce à Earthquake faite pour le film Kick Ass 2. Des sons qui font un peu penser à ceux de M.I.A parfois. Tu prends son langage plutôt cru et sans artifices tu ajoutes à ça son look à base de vernis fluo et de talons aiguille puis tu les accompagnes d’un son électro et t’obtiens Throw It Down, ou encore Going Hard.

Rye Rye

© DR
© DR

Et oui, encore une américaine, mais il faut dire qu’ils sont doués dans ce domaine là bas. Repérée par M.I.A, Rye Rye a fait plusieurs duos et a même tourné avec elle. Elle a la voix d’une fille de 15 ans quand on l’entends, elle a à peine 24 ans et déjà un album à son actif et ce n’est que le début.

Trois femme qui prouvent qu’il n’y a pas que les mecs qui réussissent dans le monde du rap. Maintenant courrez sur l’internet écouter ce que vous ne connaissez pas où redécouvrir ce que connaissiez et surtout partager ce que vous aimez. Je finirai avec ce titre de Rye Rye en duo avec M.I.A

PLAYLIST #17 Dirty Deep

© Bartosch Salamanki
© Bartosch Salamanki

Après leur apparition remarquée dans Tracks c’est au tour des deux Strasbourgeois de Dirty Deep de nous proposer leur playlist. A eux deux ils remettent le blues au goût du jour et c’est vachement chouette. Voici donc les cinq chansons qu’ils ont sélectionné pour vous. Et pour ceux qui veulent les voir, ils seront le 20 février au Moloco à Audincourt.

G. LOVE – FIXIN’ TO DIE

J’adore le gospel, G love c’est mon adolescence… les deux ensemble c’est que du bon !

LEFT LANE CRUISER – PUTAIN !

Mon morceau préféré donc mon groupe préféré, forcément !

THE WHITE BUFFALO – HOW THE WEST WAS WON

Parce que dans 15 ans je veux être comme lui !

BLAKROC – AIN’T NOTHING LIKE YOU

La meilleure production depuis 3 albums d’un groupe que j’admire.

THE BRONX – INVEIGH

Quant tu as peur de l’avion tu écoute ça au décollage … ça passe tout seul, souvenir de voyage forcément !

Quoi de neuf dans le rap féminin

© DR
© DR

Parce qu’il n’y a pas que des mecs dans le monde du rap, parce qu’on oublie souvent de parler des filles qui sont toutes aussi douées qu’eux. Oublions la testostérone un moment voulez vous. Voici trois nanas, pas forcément aussi connues que M.I.A mais qui amènent dans ce genre musical leur touche féminine. Trois américaines qui te mettent K.O avec leur rimes et leurs punchlines.

REVERIE

© DR
© DR

La première s’appelle Reverie, retiens bien son nom car c’est une des figures montantes du rap féminin américain. Avec Louden elle a parcouru l’Europe cette année à la recherche de nouveaux fans. C’est à l’occasion de son Russian Roulette Tour que j’ai eu l’occasion de la voir au Ninkasi en octobre dernier. Un rap mélodique avec des compositions instrumentales aussi originales les unes que les autres,

GAVLYN

© DR
© DR

Gavlyn, autre nouvelle coqueluche du rap américain et grande amie de Reverie, a aussi su se faire une place de choix. Avec un flow et une voix hors du commun, la petite californienne, âgée seulement de 23 ans, parcours elle aussi en ce moment l’Europe, elle sera notamment en concert à Lyon au pour la deuxième fois le 13 février prochain. Ça se passe au Marché Gare et je compte sur vous pour être présent ce jour là.

OH BLIMEY

© DR
© DR

Oh Blimey est une rappeuse américaine elle aussi que je viens tout juste de découvrir grâce à son dernier single et vous savez quoi ? Elle sera en compagnie de Gavlyn au Marché Gare, l’occasion de vous faire votre propre idée. Un rap qui sonne un peu plus masculin que celui des deux précédentes, mais il n’en est pas moins bon. Cette jolie blonde n’a pas la langue dans sa poche et ça ne passe pas inaperçu.

Bien sûr il y a pleins d’autres rappeuses qui méritent à être connues N’hésite pas d’ailleurs à me faire découvrir toi ce que aimes dans le rap féminin. Pour finir je te laisse avec une vidéo du duo Gavlyn/Oh Blimey