Quentin Tarantino

© Levon Biss
© Levon Biss

J’avais envie de vous parler d’une de mes idoles dans le septième art, Quentin Tarantino.

Connu pour ces films « humoristico-violents » (ça existe ça ? Non c’est un mot que j’ai inventé spécialement pour lui et ses films), il faisait déjà parler de lui en 1994 quand Pulp Fiction, un de ses films cultes, a reçu la palme d’or. Certains criaient au scandale d’autres au génie. j’avais donc envie de vous donner un peu mon avis en essayant d’oublier le fait que c’est une idole pour moi. Et j’espère que cela vous donnera envie de voir ou de revoir ses films.

Il y a d’abord cette polémique, sur ses deux dernieres réalisations Inglourious Basterds et Django Unchained dont je voudrais parler. Le fait qu’il est pris des sujets graves comme l’esclavage ou la seconde guerre mondiale et de les tourner un peu à la dérision n’a pas plu à tout le monde. Certes cela pose la question Peut-on rire de tout ? C’est vrai que ce sont des sujets qui ont blessé beaucoup de personnes même encore aujourd’hui, mais je trouve que cette façon qu’il a de les prendre avec humour c’est ça que j’aime chez lui et je pense pas qu’il voulait blesser ou heurter qui que ce soit.

La deuxième chose qui fait qu’on peut ne pas du tout aimer ses films, la violence. Il est très réputé pour ça. De Reservoir Dogs à Kill Bill, ils contiennent tous des scènes ultra violentes. Mais pas plus que dans d’autre films je trouve. Qu’on ne vienne pas me parler de violence gratuite parce que je pense que la série des films Saw et compagnie, en matière de violence gratuite ils sont bien placés aussi.

On ne peut pas parler de Quentin Tarantino sans parler de musique. Elle a une place importante dans le cinéma mais plus particulièrement dans ses films à lui. Il a un don pour ça vraiment. Je prends l’exemple de cette scène mythique dans Reservoir Dogs ou l’un des personnage coupe littéralement l’oreille à un policier pris en otage sur cette chanson géniale des Stealers Wheels qu’est Stuck In The Middle With You. Oui ce n’est pas une chanson approprié à cette scène et c’est pour ça que ça la rend drôle, même si elle est très violente. D’ailleurs grâce à cette scène le groupe à pu se faire connaitre.

Voilà tout ce qui pour moi est la marque de fabrique de ce grand réalisateur qui maintenant est reconnu comme l’un des plus grands et c’est pour ça que la ville de Lyon lui remettra le prix lumière en octobre prochain et que j’espère de tout cœur pouvoir y être pour pouvoir tout vous raconter en détail. Je terminerai avec cette fameuse scène de Reservoir Dogs, âmes sensibles abstenez vous c’est un conseil.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s